Dans certains contextes, on aurait pu préférer au terme “transposition” qui désigne une action, un changement d’état, le néologisme “transposat” qui aurait l’avantage de désigner explicitement les états antérieur et/ou postérieur à une transposition. De sorte que l’échelle par tons de Claude DEBUSSY, produirait une seule transposition et contiendrait dès lors deux “transposats”. Dans le désir toutefois de ne point bousculer les habitudes, on préférera, au cours de l’exposé, utiliser le mot “transposition” dans l'un et l'autre cas.

On considérera comme accords les agrégats de trois ou quatre notes et comme échelles ceux de six, huit, neuf, dix ou douze notes. Sauf exception, nous noterons les accords par le système classique des accords en tierces. Pour faciliter la compréhension, dans les exemples musicaux on notera parfois par arpèges les accords ou agrégats de notes.

De même emploiera-t-on échelle plutôt que mode. A la différence des modes, les échelles n'induisent pas de hiérarchie entre les sons mais elles supportent des groupes ou séries de sons hiérarchisés tels les intervalles, accords, arpèges, modes et agrégats de notes (4). Ainsi, dans la première transposition de la deuxième échelle à transpositions limitées d’Olivier MESSIAEN, l’on devrait donc considérer comme premier mode celui qui commence sur le premier degré (Do - Ré b - Mi b - Mi - Fa # - Sol - La - Si b - Do) (5) et comme deuxième mode celui qui commence sur le deuxième degré (Do # - Ré # - Mi - Fa # - Sol - La - Si b - Do - Do #) (5) et ainsi de suite, et ce, à l'instar des modes dits "grecs" de l'échelle diatonique, modes obtenus par exemple par la mise en œuvre des touches blanches du clavier.

Dans le système tempéré chromatique à douze demi-tons toutes les échelles sont transposables douze fois au maximum à l'exception toutefois de seize, une qui est intransposable et quinze qui ne sont transposables que six, quatre, trois ou deux fois seulement ; ce sont les échelles à transpositions limitées.

Pour lire la suite, ouvrir les fichiers joints.